Cour de cassation, Troisième chambre civile, 11 octobre 1995, 93-16.738

Mots clés
(sur le 2e moyen du pourvoi incident) architecte entrepreneur • responsabilité • responsabilité à l'égard du maître de l'ouvrage • garantie décennale • action en garantie • délai • première action exercée dans le délai visant certains désordres • autre action exercée après le délai relative à une autre partie du bâtiment affectée de désordres provenant des mêmes causes que celle à l'origine des désordres visés par la première action • recevabilité de la seconde action • architecte entrepreneur

Chronologie de l'affaire

Cour de cassation
11 octobre 1995
Cour d'appel de Versailles (n 174, 4e Chambre civile)
2 avril 1993

Synthèse

  • Juridiction : Cour de cassation
  • Numéro de pourvoi :
    93-16.738
  • Dispositif : Cassation partielle
  • Publication : Inédit au bulletin - Inédit au recueil Lebon
  • Textes appliqués :
    • Code civil 1792 et 2270
  • Nature : Arrêt
  • Décision précédente :Cour d'appel de Versailles (n 174, 4e Chambre civile), 2 avril 1993
  • Identifiant Légifrance :JURITEXT000007280798
  • Identifiant Judilibre :6137228ccd580146773fe4ec
  • Président : M. BEAUVOIS
  • Avocat général : M. Weber
Voir plus

Résumé

Vous devez être connecté pour pouvoir générer un résumé. Découvrir gratuitement Pappers Justice +

Suggestions de l'IA

Texte intégral

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS I - Sur le pourvoi n Q 93-16.738 formé par la société SCIC Ile-de-France, société en liquidation amiable, agissant en la personne de son liquidateur, la société Arcade développement, dont le siège est ... V, 75008 Paris, en cassation d'un arrêt rendu le 2 avril 1993 par la cour d'appel de Versailles (n 174, 4e Chambre civile) , au profit : 1 / de la société Entreprise de construction franco-africaine (ECFA), venant aux droits de la société Astaldi, dont le siège est ..., 2 / de la compagnie La Concorde, dont le siège est ..., 3 / du syndicat des copropriétaires de la Résidence Champ Lagarde, pris en la personne de son syndic, la société SOCAGI, dont le siège est ..., domicilié ..., 4 / de M. BG..., propriétaire du lot n 237, demeurant ..., 5 / de Mme Arlette AC..., propriétaire du lot n 225, demeurant ..., 6 / de Mme Edith CJ..., propriétaire du lot n 223, 7 / de M. Jacques U..., propriétaire du lot n 232, 8 / de M. Yves DN..., propriétaire du lot n 234, 9 / de M. Manuel FB..., propriétaire du lot n 220, 10 / de M. Jean EB..., propriétaire du lot n 233, demeurant tous ..., 11 / de M. William XL..., propriétaire du lot n 264, 12 / de M. Rolland HM..., propriétaire du lot n 258, 13 / de M. Paul ZB..., propriétaire du lot n 262, 14 / de M. Jean XF..., propriétaire du lot n 257, 15 / de M. Pierre HX..., propriétaire du lot n 266, 16 / de M. Gérard EN..., propriétaire du lot n 267, 17 / de M. DL..., propriétaire du lot n 265, 18 / de M. Lucien EO..., propriétaire du lot n 261, 19 / de M. Yves DJ..., propriétaire du lot n 256, 20 / de M. Dino HN..., propriétaire du lot n 273, 21 / de M. Georges EA..., propriétaire du lot n 270, demeurant tous ..., 22 / de M. Claude BY..., propriétaire des lots n s 199 et 197, 23 / de M. Georges ED..., propriétaire du lot n 191, 24 / de M. BL..., propriétaire du lot n 186, 25 / de M. Jacques GE..., propriétaire du lot n 194, 26 / de M. Jean-Pierre GT..., propriétaire du lot n 198, 27 / de M. Yves EX..., propriétaire du lot n 185, 28 / de Mme Eliane YJ..., propriétaire du lot n 189, 29 / de M. XJ..., propriétaire du lot n 184, 30 / de M. Jean-Jacques HW..., propriétaire du lot n 187, demeurant tous ..., 31 / de M. Robert J..., propriétaire du lot n 144, 32 / de Mme Marie-Claude HA..., propriétaire du lot n 154, 33 / de Mme Laure XE..., propriétaire du lot n 136, demeurant tous ..., 34 / de Mme Anne-Marie YX..., propriétaire du lot n 147 Résidence Champ Lagarde, 78000 Versailles jusqu'en 1984, demeurant actuellement ..., 35 / de M. Jean CG..., propriétaire du lot n 146, 36 / de Mme YV..., propriétaire du lot n 143, 37 / de Mme BK..., propriétaire du lot n 132, 38 / de Mme Marie-Thérèse EV..., propriétaire du lot n 151, demeurant tous ..., 39 / de M. Bernard BZ..., propriétaire du lot n 5, 40 / de M. Jean-Marie BX..., propriétaire du lot n 106, 41 / de M. André de AP..., propriétaire du lot n 109, 42 / de Mme Eliane XI..., propriétaire du lot n 110, 43 / de M. Jean CO..., propriétaire du lot n 107, 44 / de M. Pierre GR..., propriétaire du lot n 105, 45 / de M. Robert AN..., propriétaire du lot n 101, 46 / de M. Pierre AT..., propriétaire du lot n 108, 47 / de M. Marcel YZ..., propriétaire du lot n 104, demeurant tous ..., 48 / de M. Louis GL..., propriétairedu lot n 74, 49 / de M. Jack BQ..., propriétaire du lot n 63, 50 / de M. Hervé FX..., propriétaire du lot n 66, demeurant tous ..., 51 / de M. Jean-François XC..., alias Bousquet, propriétaire du lot n 734, 52 / de Mme Jacqueline CT..., propriétaire du lot n 721, 53 / de M. Philippe HC..., propriétaire du lot n 731, 54 / de M. Frantz GW..., propriétaire du lot n 733, 55 / de Mme Marie-Renelle BP..., propriétaire du lot n 727, 56 / de M. Gérard FM..., propriétaire du lot n 730, 57 / de Mme Jeanne FC..., propriétaire du lot n 729, 58 / de M. Jacques DM..., alias DN..., propriétaire du lot n 726, 59 / de M. Bernard ZR..., propriétaire du lot n 737, 60 / de M. Jacques ZF..., propriétaire du lot n 732, demeurant tous ..., 61 / de Mme Isabelle ZU..., propriétaire du lot n 597, 62 / de M. Marcel CW..., propriétaire du lot n 614, 63 / de Mme Renée GB..., propriétaire du lot n 605, 64 / de M. Jacques AZ..., propriétaire du lot n 590, 65 / de M. Jacques EF..., propriétaire du lot n 611, 66 / de M. AG..., propriétaire du lot n 593, 67 / de M. Paul XU..., propriétaire du lot n 613, 68 / de Mme Marie-Anne FG..., propriétaire du lot n 593, 69 / de M. Roger ZE..., propriétaire du lot n 606, 70 / de M. Guy XO..., propriétaire du lot n 608, 71 / de M. René GV..., propriétaire du lot n 596, 72 / de M. AW..., propriétaire du lot n 610, demeurant tous ..., 73 / de M. René FJ..., lot n 549, 74 / de M. Claude XA..., propriétaire du lot n 554, 75 / de Mme Véronique ZX..., épouse O..., propriétaire du lot n 552, 76 / de M. Maurice, Pierre AT..., propriétaire du lot n 545, 77 / de M. Elisée T..., propriétaire du lot n 562, 78 / de M. Jehan Geoffroy du YM..., propriétaire du lot n 563, 79 / de M. Jacques CU..., propriétaire du lot n 561, 80 / de M. Michel XH..., propriétaire du lot n 560, 81 / de M. André AJ..., propriétaire du lot n 553, 82 / de Mme Lore DN..., propriétaire du lot n 559, 83 / de M. Maurice-René AT..., propriétaire du lot n 542, 84 / de M. Jean-Louis XD..., propriétaire du lot n 557, demeurant tous ..., 85 / de M. AO..., propriétaire du lot n 492, 86 / de M. Claude ZY..., propriétaire du lot n 506, 87 / de M. Pierre HZ..., propriétaire du lot n 509, 88 / de M. Jacques CV..., propriétaire du lot n 505, 89 / de M. Edouard DO..., propriétaire du lot n 499, 90 / de M. Pierre DR..., propriétaire du lot n 507, 91 / de M. Pierre EP..., propriétaire du lot n 512 jusqu'en 1987, demeurant actuellement au bâtiment 10 bis, 92 / de Mme Suzanne XM..., propriétaire du lot n 513, 93 / de Mme Renée ZA..., propriétaire du lot n 496, 94 / de M. Georges AV..., propriétaire du lot n 504, 95 / de M. Alfred ZD..., propriétaire du lot n 511, demeurant tous ..., 96 / de M. Marcel XW..., propriétaire du lot n 465, 97 / de M. Raffi E..., propriétaire du lot n 451, 98 / de M. Pierre CQ..., propriétaire du lot n 458, 99 / de M. Georges, François GZ..., propriétaire du lot n 460, 100 / de M. FF... Rouiller, alias Ruoiller, propriétairedu lot n 462, 101 / de Mme N..., propriétaire du lot n 450, 102 / de M. Jean-Paul FU..., propriétaire du lot n 461, 103 / de M. Pierre XG..., propriétaire du lot n 453, 104 / de M. André K..., alias Bastoul, propriétaire du lot n 464 105 / de M. Jean-Pierre HF..., alias Urelh, propriétaire du lot n 449, 106 / de M. André ZK..., propriétaire du lot n 463, 107 / de M. EZ... Cabioc'h, propriétaire du lot n 443, demeurant tous ..., 108 / de M. Jean-Paul EH..., alias Grenet, propriétaire du lot n 413, 109 / de M. Mathurin CK..., propriétaire du lot n 404, 110 / de M. Francis AQ..., alias Gentile, propriétaire du lot n 415, 111 / de M. Bernard YA..., propriétaire du lot n 396, 112 / de M. AK..., propriétaire du lot n 412, 113 / de M. DV..., propriétaire du lot n 416, demeurant tous Résidence Champ Lagarde n 12, 114 / de M. Lucien CS..., propriétaire du lot n 310, 115 / de M. Georges DA..., propriétaire du lot n 296, 116 / de M. Joseph HJ..., propriétaire du lot n 306, 117 / de M. Daniel ZZ..., propriétaire du lot n 316, 118 / de M. CH..., propriétaire du lot n 308, 119 / de Mme Nelly veuve BO..., alias Hilaire, propriétaire du lot n 315, 120 / de M. Marcel ZT..., propriétaire du lot n 305, 121 / de M. YP..., propriétaire du lot n 309, 122 / de M. Georges XV..., propriétaire du lot n 318, 123 / de M. Jean-Paul BC..., propriétaire du lot n 312, demeurant tous ..., 124 / de M. Maurice CF..., propriétaire du lot n 353, 125 / de M. Henri ZQ..., propriétaire du lot n 362, 126 / de M. François de YQ..., propriétaire du lot n 360, 127 / de M. Paul XT..., propriétaire du lot n 356, 128 / de M. Lucien XX..., propriétaire du lot n 352, 129 / de M. Yves XQ..., propriétaire du lot n 347, 130 / de Mme XB..., propriétaire du lot n 351, 131 / de M. Jean-Yves DP..., propriétaire du lot n 350, 132 / de M. Yves BW..., propriétaire du lot n 359, 133 / de M. Michel FN..., propriétaire du lot n 357, 134 / de Mme Josette FY..., alias Albouy, propriétaire du lot n 365, 135 / de M. ZM..., propriétaire du lot n 367, demeurant tous ..., 136 / de Mme Françoise CE..., alias Djellab, propriétaire du lot n 640, 137 / de M. A... Parent, propriétaire du lot n 660, 138 / de Mme Yvonne FD..., propriétaire du lot n 646, demeurant tous ..., 139 / de M. Robert YT..., demeurant 17, Domaine des Bordes, Jarcy, 91480 Varennes, 140 / de M. Philippe ZH..., demeurant ..., 141 / de la compagnie MAF, dont le siège est ..., 142 / de la société Bureau d'études Véry, dont le siège est ..., 143 / de la société SOCOTEC, dont le siège est ..., 144 / de la société Entreprise de construction franco-africaine, venant aux droits de la société Astaldi, dont le siège est ..., 145 / de la compagnie La Concorde, dont le siège est ..., 146 / de la société Chapuzet, représentée par son syndic à la liquidation de ses biens, M. EI... (suite au décès de M. AL...), dont le siège est ..., 147 / de Société mutuelle d'assurance du bâtiment et des travaux publics (SMABTP), dont le siège est ..., 148 / de la Société parisienne d'étanchéité, dont le siège est ..., 149 / de la société Fouassin, dont le siège est ..., 150 / de la société Plantivaud et Machat, société anonyme, dont le siège est ..., 151 / de la société Eude, dont le siège est ..., 152 / de la compagnie Commercial Union, dont le siège est ..., 153 / de la compagnie Sis assurance, anciennement dénommée CFAE, dont le siège est ..., et son service contentieux ..., 154 / des Souscripteurs du Lloyd's de Londres, prise en la personne de M. Bernard de XP..., dont le siège est ..., 155 / de M. AL..., pris en qualité de syndic de la société Chapuzet, demeurant ..., 156 / de la compagnie Union des assurances de Paris (UAP), dont le siège est ..., 157 / de M. Philippe de EJ..., demeurant Hôtel de la Préfecture, ... de la Marue, 52011 Chaumont, 158 / de M. André GD..., propriétaire du lot n 230, demeurant ..., 159 / de M. Jean-Claude BF..., propriétaire du lot n 271, 160 / de M. Raymond I..., propriétaire du lot n 264, demeurant tous deux Résidence Champ Lagarde n 2, 78000 Versailles, 161 / de M. Raymond AS..., propriétaire du lot n 224, demeurant ..., 162 / de M. Alain GM..., propriétaire de deux appartements (lot 221 et lot n 546), demeurant ..., 163 / de M. Jacques EW..., propriétaire du lot n 225, 164 / de M. Bernard FE..., propriétaire du lot n 229, 165 / de M. Jean-Claude AX..., propriétaire du lot n 228, 166 / de M. Jacques DC..., propriétaire des lots n s 236 et 235, 167 / de M. Jean GY..., propriétaire des lots n s 226 et 227, demeurant tous ..., 168 / de M. Claude ZO..., propriétaire du lot n 268, 169 / de M. Robert AE..., propriétaire du lot n 269, 170 / de M. ER... Nguyen BR..., propriétaire du lot n 27O, demeurant tous ..., 171 / de M. Serge YK..., propriétaire du lot n 190 d'un appartement sis Résidence Champ Lagarde n 3, 78OOO Versailles, demeurant 12, rue du ..., 172 / de M. Georges HB..., propriétaire d'un appartement sis ..., demeurant ..., 173 / de M. Claude YN..., propriétaire des lots n s 199 et 197, 174 / de M. Georges ED..., propriétaire du lot n 191, 175 / de M. Gilbert YG..., propriétaire du lot n 196, 176 / de M. BL..., propriétaire du lot n 194, 177 / de M. Jacques GE..., propriétaire du lot n 194, 178 / de M. Jean-Pierre GT..., propriétaire du lot n 198, 179 / de M. Yves EX..., propriétaire du lot n 185, 180 / de Mme Eliane YJ..., propriétaire du lot n 189, 181 / de M. Claude EQ..., propriétaire du lot n 188, 182 / de M. Serge B..., propriétaire du lot n 192, 183 / de M. XJ..., propriétaire du lot n 184, demeurant tous ..., 184 / de M. Jean-Jacques HW..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot 187, demeurant ..., 185 / de Mme FA... Demange, propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 139, demeurant ..., 186 / de M. Christophe C..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot 138, demeurant Le Fragonard C ..., 187 / de M. Jacques DK..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 153, demeurant ..., 188 / de Mme Laure XE..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 136, demeurant ..., 189 / de M. Albert XN..., propriétaire du lot n 133, 190 / de Mme Geneviève AB..., propriétaire du lot n 140, 191 / de M. Michel CF..., propriétaire du lot n 145, 192 / de Mme HH..., propriétaire du lot n 132, 193 / de Mme Paulette BT..., propriétaire du lot n 142, 194 / de M. Pierre CP..., propriétaire du lot n 141, 195 / de M. Jean-Pierre FW..., propriétaire du lot n 148, demeurant tous ..., 196 / de M. Lionel DS..., propriétaire du lot n 146, demeurant ..., 197 / de M. Michel BV..., propriétaire du lot n 152, 198 / de M. Michel HE..., propriétaire du lot n 149, demeurant tous deux Résidence Champ Lagarde n 4, 78000 Versailles, 199 / de Mme Rachel YO..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 150, demeurant Dakar BP 2014 (Sénégal) 200 / de Mme DX..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 137, demeurant ..., 201 / de Mme Anne-Marie YX..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 147, jusqu'en 1984, demeurant ..., 202 / de M. François AA..., propriétaire du lot n 96, demeurant ..., 203 / de M. Daniel BE..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 94, demeurant ..., 204 / de M. Jean-Pierre M..., propriétaire du lot n 111, 205 / de M. Maurice BA..., propriétaire du lot n 95, demeurant tous deux Résidence Champ Lagarde n 5, 78000 Versailles, 206 / de M. Guillaume de CM... de Mars, propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 99, demeurant ..., 207 / de M. Paul L..., propriétaire du lot n 97, 208 / de Mme Chantal de AF..., propriétaire du lot n 98, 209 / de M. Jean-Louis BN..., propriétaire du lot n 102, demeurant tous ..., 210 / de Mme Jacqueline GJ..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 73, demeurant ..., 211 / de M. Jean-Martial GC..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 69, demeurant ..., 212 / de Mme EC... Ferras, propriétaire du lot n 62, 213 / de M. Henry Z..., propriétaire du lot n 64, 214 / de M. Daniel YB..., propriétaire du lot n 70, 215 / de Mme Françoise S..., propriétaire du lot n 56, 216 / de M. Robert YD..., propriétaire du lot n 60, 217 / de M. Michel F..., propriétaire du lot n 65, 218 / de M. Alain FS..., propriétaire du lot n 67, 219 / de M. Guy GP..., propriétaire du lot n 68, 220 / de M. Jean GX..., propriétaire du lot n 57, demeurant tous ..., 221 / de M. Jean EU..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 61, demeurant Tour Crédit Lyonnais, Quartier Villon, 92981 Puteaux, 222 / de M. Bernard YL..., propriétaire du lot n 728, 223 / de Mme Denise DY..., propriétaire du lot n 723, demeurant tous deux Résidence Champ Lagarde n 7, 78000 Versailles, 224 / de M. Alfred GO..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 725, demeurant Ambassade de France 4101, Réservoir Roadaw Washington DC 20 0007 225 / de M. Jean BB..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 722, demeurant Cabinet Grand Siècle Immobilier ..., 226 / de M. Bernard EY..., propriétaire du lot n 724, demeurant ..., 227 / de M. Edgar XZ..., propriétaire du lot n 612, 228 / de M. Raymond YI..., propriétaire du lot n 600, 229 / de M. Robert D..., propriétaire du lot n 592, demeurant tous ..., 230 / de la Direction départementale des PTT des Yvelines, propriétaire des lots 599 et 720, Champ Lagarde n 7, dont le siège est 78000 Versailles, 231 / de M. Jacques GU..., propriétaire du lot n 601, 232 / de Mme Isabelle ZV..., propriétaire du lot n 597, 233 / de M. René BH..., propriétaire du lot n 591, 234 / de M. Alain YF..., propriétaire du lot n 609, 235 / de Mme Jacqueline FR..., propriétaire du lot n 604, demeurant tous ..., 236 / de M. Philippe FO..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 595, demeurant 35 C, Henri GQ..., 78000 Versailles, 237 / de M. CR..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 594, demeurant 146, boulevard Diderot, 75012 Paris, 238 / de Mme Isabelle AI..., propriétaire du lot n 597, 239 / de M. Marcel CW..., propriétairedu lot n 614, demeurant tous deux Résidence Champ Lagarde n 8, 78000 Versailles, 240 / de M. Michel XH..., propriétaire du lot n 560, 241 / de M. André AJ..., propriétaire du lot n 553, demeurant tous deux ..., 242 / de M. Gérard YE..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 548, demeurant ..., 243 / de Mme Lore DN..., propriétaire du lot n 559, 244 / de M. CA... Geoffroy du YM..., propriétaire du lot n 563, 245 / de M. Louis XJ..., propriétaire du lot n 554, 246 / de M. Jacques CU..., propriétaire du lot n 561, 247 / de M. Jean-Pierre DU..., propriétaire du lot n 551, 248 / de M. Maurice AT..., propriétaire du lot n 545, 249 / de M. Jean-Louis GG..., propriétaire du lot n 557, 250 / de M. YS..., propriétaire du lot n 543, 251 / de Mme Yvonne DZ..., propriétaire du lot n 544, 252 / de M. Serge EL..., propriétaire du lot n 558, 253 / de Mme Monique BS..., épouse ET..., propriétaire du lot n 541, 254 / de M. Jacques ZW..., propriétairedu lot n 550, demeurant tous ..., 255 / de M. Michel HY..., propriétaire du lot n 500, demeurant ..., 256 / de Mme Monique GH..., propriétaire du lot n 547, 257 / de M. Elisée T..., propriétaire du lot n 562, demeurant tous deux ..., 258 / de Mme Elisabeth FV..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 556, demeurant ..., 259 / de la société Immorep, propriétaire des lots n 58 au bâtiment 6, 736 au bâtiment 7, 607 au bâtiment 8, 540 au bâtiment 9, 447 et 448 au bâtiment 11, 597 au bâtiment 12, 294 et 311 au bâtiment 13, 645, 648, 653 et 661 au bâtiment 10 bis, dont le siège est ..., 260 / de M. Roger EM..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 498, demeurant ...Assemblée nationale, 78000 Versailles, 261 / de Mme Yvonne CI..., propriétaire d'un appartement sis ..., demeurant ..., 262 / de M. Bernard AD..., propriétaire des lots n s 492 et 514, demeurant ..., 263 / de M. Jean ZS..., propriétaire d'un appartement sis ..., demeurant ..., 264 / de M. Joseph CX..., propriétaire du lot n 510, 265 / de M. Alain EE..., propriétaire du lot n 503, demeurant tous deux Résidence Champ Lagarde n 10, 78000 Versailles, 266 / de Mme Amélie DW..., propriétaire du lot n 446, 267 / de M. Paul H..., propriétaire du lot n 444, 268 / de Mme Edwige BI..., née HL..., propriétaire du lot n 442, 269 / de Mme Marie-Louise DG..., propriétaire du lot n 452, 270 / de M. Philippe XY..., propriétaire du lot n 457, 271 / de Mme Maria V..., propriétaire du lot n 459, demeurant tous ..., 272 / de M. Didier YH..., propriétaire d'un appartement sis Résidence Champ Lagarde n 11, lot n 455, demeurant ..., 273 / de M. Albert FV..., propriétaire du lot n 455, demeurant ..., 274 / de Mme Hélène DB..., propriétaire d'un appartement sis ..., demeurant ..., 275 / de M. Roland FL..., propriétaire du lot n 309, demeurant ..., 276 / de M. EG... Pousse, propriétaire des lots n 134 au bâtiment 4 et n 407 au bâtiment 2, 277 / de M. Fernand XK..., propriétaire du lot n 499, 278 / de M. David YC..., propriétaire du lot n 402, 279 / de Mme Arlette GN..., propriétaire du lot n 401, demeurant tous ..., 280 / de M. Michel ZO..., propriétaire du lot n 398, demeurant ..., 281 / de M. Roger DI..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 393, demeurant ..., 282 / de M. René BM..., propriétaire du lot n 408, 283 / de M. Maurice XS..., propriétaire du lot n 392, 284 / de M. Bernard HK..., propriétaire du lot n 410, 285 / de M. FQ..., propriétaire du lot n 414, 286 / de Mme Jane G..., propriétaire du lot n 399, 287 / de M. Bernard BU..., propriétaire du lot n 395, demeurant tous ..., 288 / de Mme Christine YW..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 405, demeurant ..., 289 / de M. Louis CL..., propriétaire du lot n 411, demeurant ..., 290 / de Mme Marthe de ZJ..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 299, demeurant ..., 291 / de M. Jacques YY..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 295, demeurant ..., 292 / de M. Raoul FP..., propriétaire du lot n 403, demeurant ..., 293 / de M. CC... et Mme HI..., propriétaires d'un appartement sis Résidence Champ Lagarde, lot n 358, demeurant Dakar BP 2014 (Sénégal) 294 / de M. Georges FI..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 366, demeurant 41, ..., 295 / de M. Jean-Marie GF..., propriétaire d'un appartement Résidence Champ Lagarde, 78000 Versailles, lot n 346, demeurant ..., 296 / de Mme Christine ZP..., propriétaire du lot n 303, 297 / de M. Roger DQ..., propriétaire du lot n 317, demeurant tous deux Résidence Champ Lagarde n 13, 78000 Versailles, 298 / de M. Yves XR..., propriétaire du lot n 363, 299 / de M. Pierre DT..., propriétaire du lot n 345, demeurant tous deux Résidence Champ Lagarde n 14, 78000 Versailles, 300 / de Mme Suzanne DH..., propriétaire des lots n 394 (bâtiment 2) et n 361 (bâtiment 14), demeurant ..., 301 / de M. Alain R..., propriétaire du lot n 349, demeurant ..., 302 / de M. Julien AM..., propriétaire du lot n 313, 303 / de Mme Françoise AY..., propriétaire du lot n 300, 304 / de M. Robert DV..., propriétairedu lot n 307, demeurant tous ..., 305 / de M. Roger YR..., propriétaire du lot n 354, 306 / de M. Raymond BD..., propriétaire du lot n 344, 307 / de M. Raymond GA..., propriétaire du lot n 348, 308 / de M. Rémi HG..., propriétaire du lot n 355, demeurant tous ..., 309 / de M. Jean-Jacques HI..., propriétaire d'un appartement sis ..., demeurant Dakar BP 2014 (Sénégal), 310 / de M. Abdelkader GI..., propriétaire du lot n 657, 311 / de M. Gérard YU..., propriétaire du lot n 644, 312 / de M. André ZK..., propriétaire du lot n 463, 313 / de M. Jean de ZI..., propriétaire du lot n 652, 314 / de Mme Geneviève EP..., propriétaire du lot n 654, demeurant tous ..., 315 / de M. Michel FK..., propriétaire d'un appartement sis Résidence Champ Lagarde, lot n 667, demeurant ..., 316 / de M. Pierre DU..., propriétaire du lot n 658, 317 / de M. Philippe BJ..., propriétaire du lot n 650, demeurant tous deux 10 bis, Résidence Champ Lagarde, 78000 Versailles, 318 / de Mme Monique ZN..., propriétaire d'un appartement sis Résidence Champ Lagarde, lot n 643, demeurant ..., 319 / de M. AR..., propriétaire des lots n s 664 et 665, 320 / de M. Claude P..., propriétaire du lot n 647, 321 / de M. ZL..., propriétaire du lot n 641, 322 / de M. Claude DD..., propriétaire du lot n 651, demeurant tous ..., 323 / de M. Jean CZ..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 666, demeurant ..., 324 / de M. Izo X..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 659, demeurant ..., 325 / de Mme Geneviève veuve ES..., propriétaire du lot n 649, demeurant ..., 326 / de M. GS..., propriétaire du lot n 195, demeurant ..., 327 / de M. Armand Q..., propriétaire d'un appartement sis ..., lot n 059, demeurant ..., 328 / de M. Pierre FD..., propriétaire au ..., lot n 602, demeurant ..., 329 / de M. Jean-Louis FD..., propriétaire au ..., lots n 400 et bâtiment 13,lot n 498, demeurant ..., 330 / de M. Robert GK..., propriétaire des lots n s 304 et 314, demeurant ..., 331 / de M. Maurice XZ..., propriétaire du lot n 297, propriétaire ..., demeurant ..., défendeurs à la cassation ; II - Sur le pourvoi n H 93-18.870 formé par : 1 / M. Philippe ZH..., 2 / la Mutuelle des architectes français (MAF), société d'assurance à forme mutuelle et à cotisations variables, dont le siège est ..., en cassation du même arrêt, au profit : 1 / de la société SCIC Ile-de-France, 2 / de l'Entreprise de construction franco-africaine (ECFA), 3 / du syndicat des copropriétaires de la Résidence Champ Lagarde, à Versailles, 4 / de M. BG..., 5 / de Mme Arlette AC..., 6 / de M. Robert YT..., 7 / de la société Bureau d'études Véry, 8 / de la société SOCOTEC, 9 / de la compagnie La Concorde, 10 / de la société Chapuzet, 11 / de la Société mutuelle d'assurance du bâtiment et des travaux publics (SMABTP), 12 / de la Société parisienne d'étanchéité, 13 / de la société Fouassin, 14 / de la société Plantivaud et Machat, 15 / de la société Eude, 16 / de la compagnie Commercial Union, 17 / de la compagnie Sis assurance, 18 / des Souscripteurs du Lloyd's de Londres, 19 / de M. AL..., pris en qualité de syndic de la société Chapuzet, remplacé par M. EI..., susnommé, 20 / de la compagnie Union des assurances de Paris (UAP), 21 / de M. Philippe de EJ..., 22 / de M. EK..., 23 / de M. Raymond YI..., 24 / de M. Robert D..., 25 / de la Direction départementale des PTT des Yvelines, 26 / de M. Jacques GU..., 27 / de Mme Isabelle ZV..., 28 / de Mme Edith CJ..., 29 / de M. Jacques U..., 30 / de M. Yves DN..., 31 / de M. Manuel FB..., 32 / de M. Jean EB..., 33 / de M. William XL..., 34 / de M. Rolland HM..., 35 / de M. Paul ZB..., 36 / de M. Jean XF..., 37 / de M. Pierre HX..., 38 /de M. Gérard EN..., 39 / de M. DL..., 40 / de M. Lucien EO..., 41 / de M. Yves DJ..., 42 / de M. Dino HN..., 43 / de M. Georges EA..., 44 / de M. Claude BY..., 45 / de M. Georges ED..., 46 / de M. BL..., 47 / de M. Jacques GE..., 48 / de M. Jean-Pierre GT..., 49 / de M. Yves EX..., 50 / de Mme Eliane YJ..., 51 / de M. XJ..., 52 / de M. CD..., 53 / de M. Robert J..., 54 / de Mme Marie-Claude HA..., 55 / de Mme Laure XE..., 56 / de Mme Anne-Marie YX..., 57 / de M. Jean CG..., 58 / de Mme F. YV..., 59 / de Mme BK..., 60 / de Mme Marie-Thérèse EV..., 61 / de M. Bernard BZ..., 62 / de M. Jean-Marie BX..., 63 / de M. André de AP..., 64 / de Mme Eliane XI..., 65 / de M. Jean CO..., 66 / de M. Pierre GR..., 67 / de M. Robert AN..., 68 / de M. Pierre AT..., 69 / de M. Marcel YZ..., 70 / de M. Louis GL..., 71 / de M. Jack BQ..., 72 / de M. Hervé FX..., 73 / de M. Jean-François XC..., alias Bousquet, 74 / de Mme Jacqueline CT..., 75 / de M. Philippe HD..., 76 / de M. Frantz GW..., 77 / de Mme Marie-Renelle BP..., 78 / de M. Gérard FM..., 79 / de Mme Jeanne FC..., 80 / de M. Jacques DM..., alias DN..., 81 / de M. Bernard ZR..., 82 / de M. Jacques ZF..., 83 / de Mme Isabelle ZU..., 84 / de M. Marcel CW..., 85 / de Mme Renée GB..., 86 / de M. Jacques AZ..., 87 / de M. Jacques EF..., 88 / de M. AG..., 89 / de M. Paul XU..., 90 / de Mme Marie-Anne FG..., 91 / de M. Roger ZE..., 92 / de M. Guy XO..., 93 / de M. René GV..., 94 / de M. AW..., 95 / de M. René FJ..., 96 / de M. Claude XA..., 97 / de Mme Véronique ZX..., épouse O..., 98 / de M. Maurice, Pierre AT..., 99 / de M. Elisée T..., 100 / de M. Jehan Geoffroy du YM..., 101 / de M. Jacques CU..., 102 / de M. Michel XH..., 103 / de M. André AJ..., 104 / de Mme Lore DN..., 105 / de M. Maurice-René AT..., 106 / de M. Jean-Louis XD..., 107 / de M. AO..., 108 / de M. Claude ZY..., 109 / de M. Pierre HZ..., 110 / de M. Jacques CV..., 111 / de M. Edouard DO..., 112 / de M. Pierre DR..., 113 / de M. Pierre EP..., 114 / de Mme Suzanne XM..., 115 / de Mme Renée ZA..., 116 / de M. Georges AU..., 117 / de M. Alfred ZC..., 118 / de M. Marcel XW..., 119 / de M. Raffi E..., 120 / de M. Pierre CQ..., 121 / de M. Georges, François GZ..., 122 / de M. FF... Rouiller, alias Ruoiller, 123 / de Mme N..., 124 / de M. Jean-Paul FU..., 125 / de M. Pierre XG..., 126 / de M. André K..., alias Bastoul, 127 / de M. Jean-Pierre HF..., alias Urelh, 128 / de M. André ZK..., 129 / de M. EZ... Cabioc'h, 130 / de M. Jean-Paul EH..., alias Grenet, 131 / de M. Mathurin CK..., 132 / de M. Francis AQ..., alias Gentile, 133 / de M. Bernard YA..., 134 / de M. AK..., 135 / de M. DV..., 136 / de M. Lucien CS..., 137 / de M. Georges DA..., 138 / de M. Joseph HJ..., 139 / de M. Daniel ZZ..., 140 / de M. CH..., 141 / de Mme Nelly BO..., alias Hilaire, 142 / de M. Marcel ZT..., 143 / de M. YP..., 144 / de M. Georges XV..., 145 / de M. Jean-Paul BC..., 146 / de M. Maurice CF..., 147 / de M. Henri ZQ..., 148 / de M. François de YQ..., 149 / de M. Paul XT..., 150 / de M. Lucien XX..., 151 / de M. Yves XQ..., 152 / de Mme XB..., 153 / de M. Jean-Yves DP..., 154 / de M. Yves BW..., 155 / de M. FN... Michel, 156 / de Mme Josette FZ..., alias Albouy, 157 / de M. ZM..., 158 / de Mme Françoise CE..., alias Djellab, 159 / de M. A... Parent, 160 / de MmeYvonne FD..., 161 / de M. André GD..., 162 / de M. Jean-Claude BF..., 163 / de M. Raymond I..., 164 / de M. Raymond AS..., 165 / de M. Alain GM..., 166 / de M. Jacques EW..., 167 / de M. Bernard FE..., 168 / de M. Jean-Claude AX..., 169 / de M. Jacques DC..., 170 / de M. Jean GY..., 171 / de M. Claude ZO..., 172 / de M. Robert AE..., 173 / de M. ER... Nguyen BR..., 174 / de M. Serge YK..., 175 / de M. Georges HB..., 176 / de M. Claude BY..., 177 / de M. Georges ED..., 178 / de M. Gilbert YG..., 179 / de M. BL..., 180 / de M. Jacques GE..., 181 / de M. Jean-Pierre GT..., 182 / de M. Yves EX..., 183 / de Mme Eliane YJ..., 184 / de M. Claude EQ..., 185 / de M. Serge B..., 186 / de M. XJ..., 187 / de M. Jean-Jacques HW..., 188 / de Mme FA... Demange, 189 / de M. Christophe C..., 190 / de M. Jacques DK..., 191 / de Mme Laure XE..., 192 / de M. Albert XN..., 193 / de Mme Geneviève FH..., 194 / de M. Michel CF..., 195 / de M. HH..., 196 / de Mme Paulette BT..., 197 / de M. Pierre CP..., 198 / de M. Jean-Pierre FW..., 199 / de M. Lionel DS..., 200 / de M. Michel BV..., 201 / de M. Michel HE..., 202 / de M. Rachel YO..., 203 / de Mme DX..., 204 / de Mme Anne-Marie YX..., 205 / de M. François AA..., 206 / de M. Daniel BE..., 207 / de M. Jean-Pierre M..., 208 / de M. Maurice BA..., 209 / de M. Guillaume de CN... de Mars, 210 / de M. Paul L..., 211 / de Mme Chantal de AF..., 212 / de M. Jean-Louis BN..., 213 / de Mme Jacqueline GJ..., 214 / de M. CB..., Martial GC..., 215 / de Mme EC... Ferras, 216 / de M. Henry Z..., 217 / de M. Daniel YB..., 218 / de Mme Françoise S..., 219 / de M. Robert YD..., 220 / de M. Michel F..., 221 / de M. Alain FT..., 222 / de M. Guy GP..., 223 / de M. Jean GX..., 224 / de M. Jean EU..., 225 / de M. Bernard YL..., 226 / de Mme Denise DY..., 227 / de M. Alfred GO..., 228 / de M. Jean BB..., 229 / de M. Bernard EY..., 230 / de M. Edgar XZ..., 231 / de M. René BH..., 232 / de M. Alain YF..., 233 / de Mme Porte Jacqueline, 234 / de M. Philippe FO..., 235 / de M. CR..., 236 / de Mme Isabelle AH..., 237 / de M. Marcel CW..., 238 / de M. Michel XH..., 239 / de M. André AJ..., 240 / de M. Gérard YE..., 241 / de Mme Lore DN..., 242 / de CA... Geoffroy du YM..., 243 / de M. Louis XJ..., 244 / de M. Jacques CU..., 245 / de M. Jean-Pierre DU..., 246 / de M. Maurice, Pierre AT..., 247 / de M. Jean-Louis GG..., 248 / de M. YS..., 249 / de M. Yvonne DZ..., 250 / de M. Serge EL..., 251 / de Mme Monique BS..., épouse ET..., 252 / de M. Jacques ZW..., 253 / de M. Michel HY..., 254 / de Mme Monique CY..., 255 / de M. Elisée T..., 256 / de Mme Elisabeth FV..., 257 / de la société Immorep, 258 / de M. Roger EM..., 259 / de Mme Yvonne CI..., 260 / de M. Bernard AD..., 261 / de M. Jean ZS..., 262 / de M. Joseph CX..., 263 / de M. Alain EE..., 264 / de Mme Amélie DW..., 265 / de M. Paul H..., 266 / de Mme Edwige BI..., née HL..., 267 / de Mme Marie-Louise DF..., 268 / de M. Philippe XY..., 269 / de Mme Maria V..., 270 / de M. Didier YH..., 271 / de M. Albert FV..., 272 / de Mme Hélène DB..., 273 / de M. Roland FL..., 274 / de M. EG... Pousse, 275 / de M. Fernand XK..., 276 / de M. David YC..., 277 / de Mme Arlette GN..., 278 / de M. Michel ZO..., 279 / de M. Roger DI..., 280 / de M. René BM..., 281 / de M. Maurice XS..., 282 / de M. Bernard-Paul HK..., 283 / de M. FQ..., 284 / de Mme Jane G..., 285 / de M. Bernard BU..., 286 / de Mme Christine YW..., 287 / de M. Louis CL..., 288 / de Mme Marthe de ZJ..., 289 / de M. Jacques YY..., 290 / de M. Raoul FP..., 291 / de M. Jean-Jacques HI... et de Mme HI..., 292 / de M. Georges FI..., 293 / de M. Jean-Marie GF..., 294 / de Mme Christine ZP..., 295 / de M. Roger DQ..., 296 / de M. Yves XR..., 297 / de M. Pierre DT..., 298 / de Mme Suzanne DH..., 299 / de M. Alain R..., 300 / de M. Julien AM..., 301 / de Mme Françoise AY..., 302 / de M. Robert DV..., 303 / de M. Roger YR..., 304 / de M. Raymond BD..., 305 / de M. Raymond GA..., 306 / de M. Rémi HG..., 307 / de M. Jean-Jacques HI..., 308 / de M. Y... Samer, 309 / de M. Gérard YU..., 310 / de M. André ZK..., 311 / de M. Jean de ZI..., 312 / de Mme Geneviève EP..., 313 / de M. Michel FK..., 314 / de M. Pierre DU..., 315 / de M. Philippe BJ..., 316 / de Mme Monique ZN..., 317 / de M. AR..., 318 / de M. Claude P..., 319 / de M. ZL..., 320 / de M. Claude DE..., 321 / de M. Izo X..., 322 / de M. Jean CZ..., 323 / de Mme veuve Geneviève ES..., 324 / de M. GS..., 325 / de M. Alain, Armand Q..., 326 / de M. Pierre FD..., 327 / de M. Jean-Louis FD..., 328 / de M. Robert GK..., 329 / de M. Maurice XZ..., défendeurs à la cassation ; Sur le pourvoi n Q 93-16.738 La SMABTP a formé, par un mémoire déposé au greffe le 10 mars 1994, un pourvoi incident contre le même arrêt ; La demanderesse au pourvoi principal invoque, à l'appui de son recours, un moyen unique de cassation annexé au présent arrêt ; La demanderesse au pourvoi incident invoque, à l'appui de son recours, un moyen unique de cassation également annexé au présent arrêt ; Sur le pourvoi n H 93-28.870 La compagnie La Concorde, l'Entreprise de construction franco-africaine et la société Fouassin ont formé, par un mémoire déposé au greffe le 15 mars 1994, un pourvoi provoqué contre le même arrêt ; M. ZH... et la MAF, demandeurs au pourvoi principal, invoquent, à l'appui de leur recours, cinq moyens de cassation annexés au présent arrêt ; Les demanderesses au pourvoi provoqué invoquent, à l'appui de leur recours, quatre moyens de cassation également annexés au présent arrêt ; LA COUR, en l'audience publique du 19 juillet 1995, où étaient présents : M. Beauvois, président, M. Chapron, conseiller référendaire rapporteur, MM. Douvreleur, Capoulade, Deville, Chemin, Fromont, Villien, conseillers, M. Weber, avocat général, Mme Pacanowski, greffier de chambre ; Sur le rapport de M. le conseiller référendaire Chapron, les observations de Me Cossa, avocat de la société Arcade développement, ès qualités de liquidateur de la SCIC Ile-de-France, de Me Boulloche, avocat de M. ZH... et de la compagnie MAF, de Me Odent, avocat de la SMABTP, de Me Parmentier, avocat de la société ECFA, de la compagnie La Concorde et de la société Fouassin, de la SCP Peignot et Garreau, avocat du Bureau d'études Véry, de la compagnie Commercial Union, de la compagnie Sis assurance et des Souscripteurs du Lloyd's de Londres, de Me Roger, avocat du syndicat des copropriétaires de la Résidence Champ Lagarde à Versailles et des copropriétaires défendeurs au pourvoi, de la SCP Rouvière et Boutet, avocat de la compagnie UAP, de Me de Nervo, avocat des Souscripteurs du Lloyd's de Londres, les conclusions de M. Weber, avocat général, et après en avoir délibéré conformément à la loi ; Joint les pourvois n Q 93-16.738 et n H 93.18.870 ; Donne acte à la Société centrale immobilière de construction de l'Ile-de-France (SCIC) du désistement de son pourvoi en ce qu'il est dirigé contre l'Entreprise de construction franco-africaine (ECFA), la compagnie La Concorde, la société Chapuzet, la SMABTP, la Société parisienne d'étanchéité, la société Fouassin, la société Plantivaud et Machat, la société Eude, la compagnie Commercial Union, la compagnie Sis assurance, les souscripteurs du Lloyd's de Londres, M. AL..., ès qualités, la société Bureau d'études Véry, la société SOCOTEC ; Dit n'y avoir lieu de mettre hors de cause la SMABTP, la société Bureau d'études Véry et la compagnie Sis assurances ; Met hors de cause les compagnies Commercial Union et Lloyd's de Londres ;

Sur le premier moyen

du pourvoi principal de M. ZH... et de la Mutuelle des architectes français : Attendu, selon l'arrêt attaqué (Versailles, 2 avril 1993), qu'à partir de 1968, la Société centrale immobilière de construction de l'Ile-de-France (SCIC), depuis en liquidation amiable, a, en vue de les vendre par lots, fait construire plusieurs immeubles sous la maîtrise d'oeuvre de M. ZH..., architecte, assuré auprès de la Mutuelle des architectes français (MAF) ; que la SCIC a souscrit auprès de l'Union des assurances de Paris (UAP) une police "maître d'ouvrage" avec avenant promoteur-vendeur et une police "complémentaire groupe" ; que le lot gros oeuvre a été attribué à la société Astaldi, aux droits de laquelle se trouve la société Entreprise de construction franco-africaine (ECFA), assurée auprès de la compagnie La Concorde ; que les études relatives à la production d'eau chaude et de chauffage ont été confiées à M. ZH... et à M. ZG..., ingénieur-conseil, celles relatives aux espaces verts au bureau d'études techniques Véry, assuré auprès de la CFAE, aux droits de laquelle se trouve la compagnie Sis assurances ; que sont intervenues à la construction la Société parisienne d'étanchéité (SPE) pour l'étanchéité et la société Chapuzet pour le chauffage, toutes les deux depuis en liquidation des biens, leur assureur étant la Société mutuelle d'assurance du bâtiment et des travaux publics (SMABTP) ; que la société Fouassin a réalisé les travaux d'électricité et la société Plantivaud et Machat les canivaux ; que les réceptions des bâtiments ont été prononcées sans réserves entre le 30 juin 1972 et le 15 février 1973 ; qu'en juillet 1977, le syndicat des copropriétaires, invoquant des désordres, a assigné en réparation la SCIC, M. ZH... et la société Astaldi ; qu'il s'en est suivi divers recours en garantie ; que, par un précédent arrêt du 18 novembre 1988, devenu irrévocable, il a été statué sur certains désordres ;

Attendu que M. ZH... et la MAF font grief à

l'arrêt de mettre hors de cause l'UAP, prise en sa qualité d'assureur selon police "complémentaire groupe", alors, selon le moyen, "1 ) que, dans le cas d'une assurance contractée pour le compte de qui il appartiendra, le délai de prescription biennale ne court que du jour où le bénéficiaire a été en mesure d'agir à l'encontre de l'assureur ; que la SCIC avait souscrit auprès de l'UAP une "police complémentaire de groupe" ayant pour objet les garanties venant en complément de celles dont bénéficient l'architecte et les entrepreneurs en application des polices individuelles dont il doivent être obligatoirement titulaires ; que l'architecte avait demandé la garantie de l'UAP prise en sa qualité d'assureur complémentaire de groupe ; qu'en rejetant cette demande sans avoir recherché la date à laquelle l'architecte bénéficiaire de l'assurance a été en mesure d'agir contre l'assureur, la cour d'appel a privé sa décision de base légale au regard des articles L. 112-1 et L. 114-1 du Code des assurances ; 2 ) que, dans ses conclusions d'appel, l'architecte avait fait valoir qu'au regard de l'application de la police complémentaire de groupe, le sinistre ne pouvait être constitué que par les condamnations prononcées contre le bénéficiaire, en ce que leur montant se révèle excéder le plafond de garantie offert par son assureur de base ; qu'en ne répondant pas à ce moyen pertinent, la cour d'appel a violé l'article 455 du nouveau Code de procédure civile" ;

Mais attendu

qu'ayant relevé, par motifs propres et adoptés, que l'article 3 des conditions générales de la police "complémentaire groupe" stipulait que la garantie cesserait de plein droit à l'expiration d'un délai de dix ans à compter de la réception, la cour d'appel, qui n'avait pas à effectuer une recherche qui ne lui était pas demandée, a répondu aux conclusions et légalement justifié sa décision de ce chef en retenant que M. ZH... n'avait demandé le bénéfice de cette police qu'après fin février 1983 ;

Sur le deuxième moyen

du pourvoi principal de M. ZH... et de la MAF et le premier moyen du pourvoi incident de la compagnie La Concorde, de la société ECFA et de la société Fouassin, réunis :

Attendu que M. ZH..., la MAF, la compagnie La Concorde et les sociétés ECFA et Fouassin font grief à

l'arrêt de ne pas laisser une part de responsabilité à la charge de la SCIC pour les désordres en façades, alors, selon le moyen, "que le constructeur est exonéré de la présomption de responsabilité par la preuve d'une faute du maître de l'ouvrage ou d'une acceptation délibérée de risques par ce dernier ; qu'en exigeant, pour retenir la responsabilité du maître de l'ouvrage, la preuve d'une "immixtion de sa part", la cour d'appel a violé l'article 1792 du Code civil" ;

Mais attendu

que la cour d'appel, devant laquelle M. ZH... et la MAF n'invoquaient pas la prise délibérée d'un risque, a exactement retenu que l'abstention de la SCIC ne constituait pas une immixtion exonératoire de la garantie due par les locateurs d'ouvrage ; D'où il suit que le moyen n'est pas fondé ;

Sur le troisième moyen

du pourvoi principal de M. ZH... et de la MAF :

Attendu que M. ZH... et la MAF font grief à

l'arrêt de ne pas laisser une part de responsabilité à la charge du syndicat des copropriétaires, alors, selon le moyen, "1 ) que l'assurance dommages-ouvrage a pour objet de financer le plus rapidement possible le coût de réparation de désordres, indépendamment de toute recherche de responsabilité, afin de réduire l'ampleur du sinistre au minimum ; que la mise en oeuvre tardive de cette assurance peut entraîner une aggravation des désordres et ainsi causer un préjudice au responsable final desdits désordres ; qu'en refusant cependant de retenir que la mise en oeuvre tardive de la police dommages-ouvrage par le syndicat des copropriétaires pouvait causer un préjudice au constructeur déclaré responsable des dommages, la cour d'appel a violé l'article 1382 du Code civil ; 2 ) que les tiers à un contrat peuvent invoquer à leur profit comme constituant un fait juridique la situation créée par ce contrat ; qu'en retenant que seul le bénéficiaire du contrat d'assurance maître d'ouvrage pouvait se prévaloir de ce contrat, la cour d'appel a violé l'article 1165 du Code civil" ;

Mais attendu

que la mise en oeuvre tardive de l'assurance maître d'ouvrage par le syndicat des copropriétaires n'étant en elle-même ni une cause des désordres ni une cause d'exonération de la responsabilité de plein droit mise à la charge du locateur d'ouvrage par l'article 1972 du Code civil, le moyen n'est pas fondé ;

Sur le quatrième moyen

du pourvoi principal de M. ZH... et de la MAF :

Attendu que M. ZH... et la MAF font grief à

l'arrêt de les condamner au titre des infiltrations dans le garage, alors, selon le moyen, "1 ) qu'il résulte des propres constatations de l'arrêt attaqué que la conception de l'architecte a été correcte et la réalisation conforme à la conception ; qu'en retenant cependant la responsabilité de l'architecte, au motif qu'il n'aurait pas surveillé avec la vigilance nécessaire l'exécution de son descriptif, la cour d'appel a entaché sa décision d'une contradiction de motifs et violé ainsi l'article 455 du nouveau Code de procédure civile ; 2 ) que, selon l'arrêt attaqué, "quelle qu'en soit la raison" les causes des infiltrations sont les mêmes dans les parties nord et sud du garage ; qu'en retenant la responsabilité de l'architecte sans préciser les causes du désordre, la cour d'appel a derechef violé l'article 455 du nouveau Code de procédure civile" ;

Mais attendu

que la cour d'appel a légalement justifié sa décision de ce chef en retenant, sans contradiction, que les infiltrations résultaient de la fissuration du cuvelage et de la chape de béton enveloppant celui-ci et que l'architecte avait commis une faute en ne surveillant pas et en ne dirigeant pas avec la vigilance nécessaire l'exécution de son descriptif ;

Sur le cinquième moyen

du pourvoi principal de M. ZH... et de la MAF, ci-après annexé : Attendu que M. ZH... et la MAF sont irrecevables à critiquer une décision qui ne leur fait pas grief et qui a rejeté une demande du syndicat des copropriétaires tendant à ce que les honoraires de maîtrise d'oeuvre pour les travaux de reprise, dus par les locateurs d'ouvrage déclarés responsables des désordres, soient calculés sur le montant toutes taxes comprises de ces travaux ;

Sur le deuxième moyen

du pourvoi incident de la compagnie La Concorde et des sociétés ECFA et Fouassin :

Attendu que la compagnie La Concorde et les sociétés ECFA et Fouassin font grief à

l'arrêt de condamner les deux premières d'entre elles au titre des infiltrations dans le garage, alors, selon le moyen, "1 ) que tout jugement doit être motivé, à peine de nullité ; que, selon l'arrêt attaqué, "quelle qu'en soit la raison", les causes des infiltrations sont les mêmes dans les parties nord et sud du garage ; qu'en retenant la responsabilité de la société ECFA, sans préciser les causes du désordre, la cour d'appel a violé l'article 455 du nouveau Code de procédure civile ; 2 ) que le constructeur, condamné in solidum à réparer l'intégralité d'un dommage, ne peut pas être tenu de supporter la charge finale de la condamnation quand il n'a commis aucune faute ;

qu'en décidant

que la société ECFA avait commis une faute résultant d'une réalisation incorrecte du descriptif de l'architecte, tout en se fondant sur le rapport d'expertise selon lequel la réalisation de l'ouvrage avait été conforme à la conception de l'architecte, elle-même correcte, la cour d'appel, qui n'a pas tiré les conséquences légales de ses énonciations, a violé l'article 1982 du Code civil ; 3 ) que l'assignation au fond n'interrompt le délai de garantie décennale qu'à l'égard des désordres qui y sont expressément désignés, à moins que ces désordres ne se soient aggravés ; qu'en accueillant la demande formulée par le syndicat des copropriétaires plus de dix ans après la réception des travaux, tendant à la réparation de désordres résultant d'infiltrations dans la partie sud du garage souterrain, l'assignation du syndicat, introduite avant l'expiration du délai de garantie décennale, ayant visé des désordres situés dans la partie nord du garage dont les causes sont identiques, la cour d'appel, qui n'a pas constaté que les désordres de la partie sud du garage étaient la conséquence de l'aggravation des désordres de la partie nord, a violé l'article 1792 du Code civil" ; Mais attendu qu'ayant relevé que le syndicat avait dénoncé des infiltrations dans l'ensemble du garage, que, lors de ses premières investigations, l'expert n'avait constaté la présence d'infiltrations que dans la partie nord et que la résurgence des infiltrations en partie nord avait conduit l'expert à déposer un nouveau rapport, la cour d'appel a légalement justifié sa décision de ce chef en retenant, sans contradiction, que les désordres étaient dus à la mise en place par la société ECFA d'acier de section insuffisante et que la demande du syndicat relative à la partie sud du garage devait être admise, les désordres dans cette partie provenant des mêmes causes que celles à l'origine des désordres de la partie nord, visés dans les assignations des 12 et 13 juillet 1977 ;

Sur le troisième moyen

du pourvoi incident de la compagnie La Concorde et des sociétés ECFA et Fouassin :

Attendu que la compagnie La Concorde et les sociétés ECFA et Fouassin font grief à

l'arrêt de condamner la société ECFA au titre des désordres résultant d'infiltrations par les murs périphériques des sous-sols des bâtiments 8 et 9, alors, selon le moyen, "que l'autorité de la chose jugée s'oppose à ce qu'il soit statué à nouveau sur une cause définitivement jugée ;

qu'en décidant

que le constat, par un arrêt définitif, de la responsabilité entière de l'architecte ne faisait pas obstacle à l'application par le syndicat des copropriétaires, maître de l'ouvrage, de l'action qu'il tient les articles 1792 et 2270 du Code civil à l'encontre des entrepreneurs, quand ledit arrêt avait écarté la demande du syndicat dirigé sur ce fondement contre l'entrepreneur, en l'occurrence la société ECFA, la cour d'appel a violé l'article 1351 du Code civil" ; Mais attendu que la cour d'appel qui, en 1988, n'était pas saisie d'une demande du syndicat dirigée contre la société ECFA, a exactement retenu que le "constat", en 1988, de la responsabilité de l'architecte ne faisait pas obstacle à l'action du syndicat contre les entrepreneurs ; D'où il suit que le moyen n'est pas fondé ;

Sur le quatrième moyen

du pourvoi incident de la compagnie La Concorde et des sociétés ECFA et Fouassin, ci-après annexé :

Attendu que la cour d'appel

, qui a souverainement retenu que le syndicat des copropriétaires avait subi un dommage dû au fait que certains désordres mettaient en péril la vie des personnes, a légalement justifié sa décision de ce chef ;

Mais sur le moyen

unique du pourvoi principal de la SCIC :

Vu

l'article 455 du nouveau Code de procédure civile ;

Attendu que, pour débouter la SCIC de ses demandes dirigées contre l'UAP et mettre celle-ci hors de cause, l'arrêt retient

que la SCIC produit une lettre du 5 février 1979, mais que cette déclaration imprécise ne saurait tenir lieu, à l'égard de l'UAP, de déclaration de sinistre ;

Qu'en statuant ainsi

, sans répondre aux conclusions de la SCIC qui invoquait deux lettres des 27 juin 1973 et 1er août 1977 adressées au groupement de gestion des risques de la construction (GECO) une lettre adressée au service technique de l'assurance construction (STAC) et une lettre du groupement d'assurance des risques de la construction (GARCO) et soutenait que l'UAP, qui avait ainsi eu une parfaite connaissance du sinistre, ne pouvait opposer ni la déchéance, ni la prescription, la cour d'appel n'a pas satisfait aux exigences du texte susvisé ;

Et sur le moyen

unique du pourvoi incident de la SMABTP :

Vu

l'article 455 du nouveau Code de procédure civile ;

Attendu que, pour condamner la SMABTP en qualité d'assureur de la société Plantivaud, l'arrêt retient

que cette société a été régulièrement attraite à la procédure, même si elle est défaillante ;

Qu'en statuant ainsi

, sans répondre aux conclusions de la SMABTP qui faisait valoir qu'elle n'avait été assignée par la SCIC qu'en qualité d'assureur des sociétés SPE et Chapuzet, la cour d'appel n'a pas satisfait aux exigences du texte susvisé ;

PAR CES MOTIFS

: CASSE ET ANNULE, mais seulement en ce qu'il a rejeté les demandes de la SCIC dirigées contre l'UAP et mis celle-ci hors de cause et en ce qu'il a condamné la SMABTP en qualité d'assureur de la société Plantivaud et Machat, l'arrêt rendu le 2 avril 1993, entre les parties, par la cour d'appel de Versailles ; remet, en conséquence, quant à ce, la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d'appel de Rouen ; Condamne, ensemble, M. ZH... et la MAF à payer au Bureau d'études Véry et aux compagnies Commercial Union et Sis assurances, ensemble, la somme de quatre mille francs en application de l'article 700 du nouveau Code de procédure civile ; Condamne la SCIC à payer, d'une part, au Bureau d'études Véry et d'autre part aux compagnies Commercial Union, Sis assurances et Lloyd's de Londres, ensemble, la somme de six mille francs en application de l'article 700 du nouveau Code de procédure civile ; Condamne l'UAP aux dépens du pourvoi principal n Q 93-16.798 ; Condamne la SCIC aux dépens du pourvoi incident de la SMABTP ; Laisse à M. ZH... et à la MAF, d'une part, et à la compagnie La Concorde, l'Entreprise de construction franco-africaine et la société Fouassin, d'autre part, la charge des dépens afférents à leur pourvoi ; Condamne, ensemble, M. ZH..., la MAF, la compagnie La Concorde, l'Entreprise de construction franco-africaine, la société Fouassin, l'UAP et la SCIC aux frais d'exécution du présent arrêt ; Ordonne qu'à la diligence de M. le procureur général près la Cour de Cassation, le présent arrêt sera transmis pour être transcrit sur les registres de la cour d'appel de Versailles, en marge ou à la suite de l'arrêt partiellement annulé ; Ainsi fait et jugé par la Cour de Cassation, Troisième chambre civile , et prononcé par M. le président en son audience publique du onze octobre mil neuf cent quatre-vingt-quinze. 1950