Cour de cassation, Deuxième chambre civile, 16 juillet 1980, 80-60.162, Publié au bulletin

Portée majeure
Mots clés
1) elections • liste électorale • inscription • epoux • inscription de l'un sur la liste où figure l'autre • conditions • 2) elections • preuve • elections • commission administrative • décision • portée • preuve en general • charge

Chronologie de l'affaire

Cour de cassation
16 juillet 1980

Synthèse

  • Juridiction : Cour de cassation
  • Numéro de pourvoi :
    80-60.162
  • Dispositif : Cassation partielle Rejet Cassation
  • Publication : Publié au bulletin
  • Textes appliqués :
    • (1)
    • (2)
    • Code électoral L11 2
    • Code électoral L11 CASSATION
  • Précédents jurisprudentiels :
    • CF. Cour de Cassation (Chambre civile 2) 1980-03-12 Bulletin 1980 II N. 54 (1) p. 41 (Rejet). (1) table décennale 1960-1969 VERBO ELECTIONS N. 238
  • Identifiant Légifrance :JURITEXT000007006542
  • Identifiant Judilibre :60794bf39ba5988459c44561
  • Président : Pdt M. Bel
  • Avocat général : Av.Gén. M. Bouyssic
Voir plus

Résumé

Résumé généré
Résumé de la juridiction
Vous devez être connecté pour pouvoir générer un résumé. Découvrir gratuitement Pappers Justice +

Suggestions de l'IA

Texte intégral

Sur le moyen

unique : En ce qui concerne z... Yasmine epouse a..., et y... Philippe ; attendu que moracchini, tiers electeur inscrit sur la liste electorale de la commune de valle-di-rostino, fait grief au jugement du tribunal d'instance de corte, du 27 fevrier 1980, d'avoir rejete son recours tendant a l'inscription des susnommes sur ladite liste, alors que leurs conjoints y figureraient ;

Mais attendu

qu'il ne resulte ni du jugement, ni des pieces, que le mari de dame a... Et l'epouse de y... Soient inscrits sur la liste au titre de l'article l.11-2 du code electoral, comme ayant figure pour la cinquieme fois, sans interruption, au role d'une des contributions directes communales ; et attendu que le jugement releve que dame a... Et y... Ne se trouvent personnellement dans aucune des situations visees par l'article l.11 du meme code, permettant leur inscription ; d'ou il suit que le moyen n'est pas fonde ; Mais en ce qui concerne x... Jean-frederic et autres ; vu l'article l.11 du code electoral ; Attendu que, pour rejeter le recours forme par moracchini contre la decision de la commission administrative ayant " inscrit a tort ces citoyens ", le jugement attaque enonce que l'auteur du recours n'apporte pas la preuve que ces electeurs ne remplissent pas les conditions de l'article L.11 du meme code ; qu'en statuant ainsi, alors que c'est a celui qui pretend avoir le droit d'etre porte sur une liste electorale ou il ne figurait pas anterieurement a etablir ce droit, et que l'inscription faite par la commission administrative n'a pu avoir pour effet de mettre la preuve a la charge des contestants, le tribunal a viole le texte susvise ;

Par ces motifs

: Casse et annule, mais seulement en ce qui concerne x... Jean, frederic et autres, le jugement rendu le 27 fevrier 1980 par le tribunal d'instance de corte ; remet, en consequence, la cause et les parties au meme et semblable etat ou elles etaient avant ledit arret et, pour etre fait droit, les renvoie devant le tribunal d'instance de calvi.