Cour de cassation, Troisième chambre civile, 5 mai 1993, 91-14.153

Mots clés
pourvoi • contrat • preuve • propriété • rapport • siège • vente

Chronologie de l'affaire

Cour de cassation
5 mai 1993
Cour d'appel de Rennes (1re chambre, section A)
22 janvier 1991

Synthèse

  • Juridiction : Cour de cassation
  • Numéro de pourvoi :
    91-14.153
  • Dispositif : Rejet
  • Publication : Inédit au bulletin - Inédit au recueil Lebon
  • Nature : Arrêt
  • Décision précédente :Cour d'appel de Rennes (1re chambre, section A), 22 janvier 1991
  • Identifiant Légifrance :JURITEXT000007187771
  • Identifiant Judilibre :613721e1cd580146773f86b4
  • Rapporteur : Mme Giannotti
  • Avocat général : M. Vernette
Voir plus

Résumé

Vous devez être connecté pour pouvoir générer un résumé. Découvrir gratuitement Pappers Justice +

Suggestions de l'IA

Texte intégral

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Sur le pourvoi formé par Mme Jacqueline Z..., épouse X..., demeurant au lieudit "Les Loges", à Lanvallay (Côtes d'Armor), secteur de Tressaint, en cassation d'un arrêt rendu le 22 janvier 1991 par la cour d'appel de Rennes (1re chambre, section A), au profit de l'association Foyer de charité, dont le siège est à Tressaint à Lanvallay (Côtes d'Armor), défendeur à la cassation ; La demanderesse invoque, à l'appui de son pourvoi, les deux moyens de cassation annexés au présent arrêt ; LA COUR, en l'audience publique du 16 mars 1993, où étaient présents : M. Beauvois, président, Mme Giannotti, conseiller rapporteur, MM. Cathala, Douvreleur, Peyre, Aydalot, Boscheron, Toitot, Mme Di Marino, M. Fromont, conseillers, MM. Chollet, Pronier, conseillers référendaires, M. Vernette, avocat général, Mme Pacanowski, greffier de chambre ; Sur le rapport de Mme le conseiller Giannotti, les observations de Me Vincent, avocat de Mme Y..., de la SCP Tiffreau et Thouin-Palat, avocat de l'association Foyer de charité, les conclusions de M. Vernette, avocat général, et après en avoir délibéré conformément à la loi ;

Sur les deux moyens

, réunis, ci-après annexés : Attendu que, sans violer le principe de la contradiction et constatant l'incorporation dans le domaine communal d'une partie de la parcelle offerte à la vente par Mme X..., la cour d'appel a pu, répondant aux conclusions et sans inverser la charge de la preuve, en déduire qu'en raison de l'incertitude sur l'étendue du droit de propriété de Mme X..., affectant l'économie du contrat, l'accord des parties n'avait pu intervenir le 27 mai 1984 ;

D'où il suit

que le moyen n'est pas fondé ;

PAR CES MOTIFS

: REJETTE le pourvoi ; ! Condamne Mme X... à payer à l'association Foyer de charité la somme de huit mille francs en application de l'article 700 du nouveau Code de procédure civile ; Condamne Mme X... aux dépens et aux frais d'exécution du présent arrêt ;